Angelina Jolie fait percer les oreilles de ses enfants

Angelina Jolie - © Andrew Evans/PR Photos
Quand Angelina Jolie et Brad Pitt sont de sortie, ils passent rarement inaperçus. Il se sont habitués à cette situation et savent tirer profit de leur notoriété. Etre vu va de pair avec le métier d’acteur. Cependant, on peut raisonnablement s’interroger si, le fait que des événements de la vraie vie soient mis en lumière et interprétés avec une bonne dose d’imagination, fait aussi partie du job.  Une histoire publiée par le tabloïd londonien  « The Sun » le 27 septembre 2011, peut servir d’exemple : Il révèle « le drame du perçage des oreilles des enfants d’Angelina Jolie ».

Un drame ? Vraiment ? Que s’est-il passé ? Alors que Brad Pitt était en train de tourner « World War Z » en Angleterre, la famille Jolie-Pitt séjournaient à Richmond dans le sud-ouest de Londres. Angelina Jolie s’occupait de ses enfants, rendait visite à la chanteuse Gwen Stefani et ses enfants et vaquait à d’autres occupations. Ainsi par exemple, elle emmena ses filles Zahara (6) et Shiloh (5) chez Sirisha’s Health and Beauty, un salon de beauté de grand standing, où Zahara fut autorisée à choisir des boucles et à se faire percer les oreilles.

Le tabloïd prétend avoir un « témoin dans le salon » qui a rapporté que le perçage des oreilles avait été douloureux pour Zahara et qu’elle avait crié. On rapporte que de ce fait sa sœur Shiloh refusa de se faire percer les oreilles. De plus, le « témoin » indique qu’il avait entendu dire que Brad Pitt considérait que ses files étaient trop jeunes pour se faire percer les oreilles. Le Sun prétend aussi connaître la réaction de Brad Pitt quand il est rentré chez lui et qu’il a découvert sa fille avec des boucles d’oreilles : « pas très content ». De plus, le journal révèle qu’Angelina Jolie a donné au salon de beauté un billet de 10 livres « pour faire le job » (environ 11 €) pour le perçage des oreilles.

Très vite, cette histoire de douleur et de larmes a fait le tour des médias et du monde. On a pu voir partout des photos d’Angelina avec quatre de ses six enfants, sur lesquelles la charmante petite Zahara portait ses petites boucles en or 18 carats, toutes étincelantes. Dans de nombreux cas, la réalité des faits a été tout simplement déformée, la question tournant souvent autour de l’âge idéal pour faire percer les oreilles de ses enfants. Lorsque des enquêtes ont été menées sur le sujet, les avis étaient aussi variés que les coutumes et les cultures des personnes interrogées. (Vous trouverez notre réponse à cette question dans la rubrique Questions/Réponses, Quel est le meilleur âge pour faire percer les oreilles de ses enfants ?)

Nous avons pu vérifier quelques faits, par l’intermédiaire de sources fiables et de « première main » sur ce qui s’est effectivement passé chez Sirisha’s Health and Beauty :

  • Oui, Angelina Jolie s’est bien rendue dans ce salon de beauté le 17 septembre 2011, avec ses filles Zahara et Shiloh.
  • Oui, Zahara a choisi ses boucles d’oreilles en or 18 carats et s’est fait percer les oreilles.
  • Tous les autres éléments de l’histoire sont pures inventions, selon Sirisha.
  • Le prix d’un perçage d’oreilles chez Sirisha s’élève à 15 £ (autour de 17 €). A cela s’ajoute le prix des boucles de haute qualité en or 18 carats, environ 30 £ (soit 34 €).

Cette version de l’histoire a été reprise par très peu de médias, dont le Richmond Twickenham Times, une publication locale. Et il est étrangement rare de trouver une publication telle que  The Telegraph qui non seulement défend Angelina Jolie, mais qui aussi dénonce qu’il y a bien trop de personnes impatientes de la dépeindre comme une mauvaise mère. Cela ne fait pas vendre ! Ce sont les scandales qui comptent. Par ailleurs, le cirque des paparazzi a déjà recommencé.

Restons en contact

twitter Suivez-nous sur Twitter.

Studex FanClub Germany Suivez-nous sur Facebook

pinterest Retrouvez-nous sur Pinterest.

Instagram Suivez-nous sur Instagram.

twitter Regardez-nous sur YouTube.

email Envoyez-nous un message.

rss Abonnez-vous à notre flux RSS.

@StudexMe sur Twitter

C’est si simple